mercredi, avril 04, 2007

Les partisans des Voltigeurs particulièrement enthousiastes

On connaît depuis lundi les équipes qui vont s'affronter en demi-finale de la division Telus dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Ainsi, pendant que les Voltigeurs de Drummondville se mesureront aux Huskies de Rouyn-Noranda, les Foreurs de Val-d'Or, champions en saison régulière, croiseront le fer avec le Drakkar de Baie-Comeau.

Les Voltigeurs et les Huskies ont obtenu leur laissez-passer pour les quarts de finale de la LHJMQ en éliminant leurs adversaires, les Remparts de Québec et les Olympiques de Gatineau, en cinq parties.

Au classement, deux petits points seulement les ont séparés à la fin de la saison régulière, 81 pour les Voltigeurs contre 79 pour les Huskies.

De plus, Rouyn-Noranda a terminé la saison en force en remportant ses six dernières parties et le premier match des séries contre les Olympiques.

Deux noms reviennent dans la conversation lorsqu'on parle des Voltigeurs, soit le gardien de but Pier-Olivier Pelletier et le centre Derick Brassard.

Face aux Remparts, Pelletier a répété les acrobaties devant son filet alors que Brassard a été la grande vedette offensive en récoltant 13 points en cinq parties dont quatre dans le dernier match vendredi remporté, 4 à 2, au Centre Marcel-Dionne.

Une foule enthousiaste

À Drummondville, l'engouement n'a jamais été aussi grand pour les Voltigeurs qui ont attiré une foule record de 4000 spectateurs vendredi.

On s'attend d'ailleurs à une autre belle foule vendredi lors du premier match de la série quart de finale face aux Huskies.

La ville de Drummondville vit à l'heure de ses Voltigeurs.

«Je comprends nos partisans d'être si enthousiastes, a souligné le directeur général Dominic Ricard hier. C'est la première fois depuis 2002 que nous remportons une série.»

L'année suivante, en 2002-2003, les Voltigeurs ont toutefois connu une saison difficile en récoltant seulement 38 points, «mais nous n'avons jamais cessé de progresser après, avec le résultat que, cette année, nous avons obtenu l'avantage de la patinoire dès le début des séries.»

La bonne nouvelle, c'est qu'ils ont encore l'avantage de la patinoire face aux Huskies.

«Nous allons tenter d'en profiter le plus possible, mais en éliminant les Olympiques en cinq parties, Rouyn-Noranda vient de prouver qu'il peut gagner n'importe où», a fait remarquer Ricard.

En effet, ils ont réalisé un bel exploit en éliminant les Olympiques qui perdaient une série pour la première fois depuis 1991 en ayant l'avantage de la patinoire en première ronde.

Beau duel

Devant le filet, Pier-Olivier Pelletier, des Olympiques, et Jean-Philippe Levasseur, des Huskies, devraient se livrer un beau duel.

«Je connais bien Jean-Philippe Levasseur, a mentionné Ricard. Il a été bon partout où il est passé. Je me souviens, entre autres, qu'il a excellé avec Équipe Québec des moins de 18 ans. Je sais aussi qu'il a été l'un des grands responsables de l'élimination des Olympiques.»

Cette année, Levasseur a disputé 58 parties avec les Huskies (moyenne de 3,50) en plus de ses cinq matchs en séries éliminatoires.

Au total, il a remporté 35 parties. Les Huskies, ce sont aussi les Michael Dubuc, Yannick Riendeau, Mathieu Carle, Justin Munden, Jeff Desjardins, Hugo Carpentier, Ivan Vishnevskiy, Tyler Whitehead, Tyler Hawes et Cie.

1 commentaire:

badkarma750 a dit…

thanks for your comment love, really appreciate it. i'd love to link to one of your blogs, but i have no idea how haha. help please? have a good one. le soleil est pres de moi.

eXTReMe Tracker